La construction du nouveau bac sur le Maroni se poursuit

La construction du nouveau bac amphidrome sur le Maroni poursuit son cours. 
Ce projet répond à l’axe 1 du Programme de Coopération Interreg Amazonie (PCIA) concernant le renforcement de l’offre de transport au sein de l’espace de coopération transfrontalier. 

Ce projet de ferry d’une plus grande capacité sur le Maroni a pour objectif d’absorber l’augmentation effective et à venir de la population des deux rives, et notamment les besoins en matière de circulation de biens et de personnes. 
Il répond également aux enjeux de croissance démographique importante dans le bassin du Maroni ainsi qu’à la réhabilitation de la route Albina-Paramaribo, impliquant une hausse des échanges de marchandises via le port de Paramaribo. 

D’un coût total de 5 millions d’euros, ce projet a été cofinancé par l’Europe (3 500 00 euros de FEDER-CTE), par le Suriname via le FED (625 000 euros), par l’Etat français (450 000 euros), par le CNES (250 000 euros) et par la Collectivité Territoriale de Guyane (175 000 euros).